10 octobre 2020 - 11 octobre 2020

Cirque en Scène


Stage spécifique Portés/Bascule Cirque en Scène


Encadré par Sidney Pin qui revient dans l’école de cirque où il débuta.

Le but est de  solidifier les bases, apprendre des nouveaux mouvements, adaptés à chaque niveau. Des temps de préparation physique et de souplesse spécifiques à la bascule et aux portés, apprendre à travailler en autonomie, avec un groupe.

  • Une partie « Portés » :
    Apprentissage des bases pour porter, voltiger et parer de manière ludique         (beaucoup de jeux), et sécuritaire. Travail en duo sur des figures simples académiques et non académiques (transmission d’un protocole d’écriture sur le mouvement à 2), travail collectif sur des pyramides collectives (colonnes catalanes, banquine…)
  • Une partie “Bascule” :
    Apprentissage des règles de bases pour travailler en sécurité, et en autonomie via le travail de la bascule coréenne.  Approche de la voltige « acrobatique » (salto…) en bascule hongroise.
    Essayer de mêler les portés et la bascule de manière simple.

Sidney Pin – Acrobate auteur, interprète.

Après une enfance heureuse et chaotiqueet et un passage  à Cirque en Scène, Sidney obtient sa première banane d’or en 2006 au centre des arts du cirque Balthazar à Montpellier, avec la mention « Pas mal ». Grand adepte des autobiographies écrites à la troisième personne, il est diplômé en 2011 à l’école de cirque de Stockholm. Il est l’un des six cofondateurs de la compagnie La Meute, collectif d’acrobates en serviettes de bains sur engins de propulsion et banquinistes depuis 2009. En 2015, il co-écrit le spectacle « Chute ! » avec son super copain Matthieu Gary. Ils mènent ensemble un travail de transmission autour de la thématique de la chute et créent leur propre compagnie sur Nantes : « La Volte ». C’est en 2017, après plusieurs tours au Burkina Faso pour la création du spectacle « KENEBA » et une co-réécriture de « La Mouette » de Tchekhov, qu’il retrouve ses acrobates préférés de La Meute pour le spectacle « 78 Tours », laissant de côté leurs serviettes de bain pour chercher autour de la bien nommée roue de la mort, mais au poste de regard extérieur cette fois-ci. Il travaille actuellement à l’écriture d’un solo dont il aime dire avec modestie qu’il sera monumental.
Sidney n’a pas travaillé avec Jean Dujardin, ni dirigé la dernière création du ballet national de Chine. Il est néanmoins acrobate polyvalent, et fervent admirateur du geste absurde.

Deux sessions sont proposées les 10 et 11 octobre ainsi que les 7 et 8 novembre 2020.

Plus d’infos ici

Laisser un commentaire