Festival Rise and Fall : Warm Up : AqME + Smash Hit Combo + Oppress

Warm Up du Festival Rise and Fall le vendredi 3 novembre à 20h30 à L’Alternateur avec AqME, Smash Hit Combo et Oppress !

AqME (Metal alternatif) : Rares sont les groupes à avoir survécu au départ de leur chanteur. Pour AqME, il n’a jamais été question de baisser les armes, mais au contraire de se tenir debout, quoi qu’il arrive, le torse bombé face à l’adversité. Au delà de la symbolique religieuse, c’est aussi dans cet inconscient conquérant qu’il faut comprendre le titre de ce septième album studio, “Dévisager Dieu”. Pas de foire à la foi, ni de bonheur arrosé à l’eau bénite, mais une entité effrontée qui, même au cœur de la tempête, regarde son destin droit dans les yeux pour en saisir les rênes. Cette confiance, AqME l’a retrouvée sur la route ces deux dernières années, terrassant son public avec ce qui restera comme certains des concerts les plus énergiques de son Histoire.


Smash Hit Combo (Rap metal) : Alors qu’on pensait le genre épuisé depuis longtemps, Smash Hit Combo persiste et signe depuis presque 10 ans dans un rap métal qui doit beaucoup à la scène US des années 90. Si Limp Bizkit et autres Incubus règnent en maitre dans les influences du groupe, ce n’est que pour mieux en tirer un groove imparable et une efficacité redoutable dans l’écriture de textes en français. Textes engagés et ancrés dans la culture des jeux-vidéos, de la surconsommation d’images, et de tout ce qui fait le 21ème siècle. Smash Hit Combo dénonce les travers de sa propre génération, mais crie aussi ses rêves et ses envies en portant fièrement l’étendard des « hardcore gamers ». Si sa musique évolue avec le temps et ses membres, elle n’en reste pas moins énergique, puissante et relève fièrement et avec réussite un pari artistique et osé,celui de réaliser ses rêves.


Oppress : Oppress est né il y a un an à Angoulême de la rencontre de 2 bassistes, Xavier et Vincent, qui se découvrent des influences communes : Infectious Grooves, Primus ou Rage, pour n’en citer que trois. Après quelques essais concluants, l’embryon du groupe était né : Ce serait 2 basses, pas de guitare. Cédric, psycopathe notoire d’obédience métal a alors apporté un chant très agressif, saupoudré de bizarreries vocales. Enfin, c’est Xavier (un autre!) qui, après le départ d’un premier batteur, vient sceller la formation définitive d’Oppress à gros coups de double pédale. Les compos naviguent entre funk, métal, fusion ou hardcore et ressemblent naturellement à leurs géniteurs : ça groove, ça crie, ça cogne.

Tarifs : 15€ sur place // 13€ en réservation

Billetterie en ligne ici

Date

03 Nov 2017
Expired!

Heure

20 h 30 min

Tarif

15,00€

Labels

Payant

Laisser un commentaire